Des poireaux font du sport !

Saison 2021 : Montée de l'Alpe d'Huez !

30 Septembre 2021, 17:39pm

Publié par Tom

Montée de l'Alpe d'Huez
29 juillet 2021

Au départ, nous devions faire le triathlon M de l'Alpe le vendredi 30 juillet. Seulement, Flo (puis moi) n'étions pas très motivés surtout que la météo annoncée du vendredi était très mauvaise. Nous avons donc décidé de tenter une montée rapide de l'Alpe le jeudi à la place. Les triathlètes du vendredi ont eu du beau temps au début et de la grêle à la fin du vélo et pendant la course à pieds. Nous n'avons pas regretté notre choix. De toute façon ça ne sert à rien de regretté son choix.

Nos objectifs :
- niveau 1 (pas évident) : faire mieux que l'année précédente 54'42" pour Flo et 51'43" pour Tom
- niveau 2 (difficile) : passer sous les 54' pour Flo et sous les 51' pour Tom (condition pour obtenir le droit d'aller au resto!)
- niveau 3 (presque impossible pour nous, déjà parce que Flo a moins de quarante ans) : passer sous les 50' à plus de 40 ans !!!

On ne part pas trop tard, parce que le gars qui a passé les quarante n'aime pas quand il fait chaud ! Enfin si, il aime bien mais il avance moins vite ou plus lentement ...
La descente n'aidant pas à s'échauffer, on s'échauffe à Bourg d'Oisans le long de la Romanche, on pisse un coup, on prend un gel et on attaque la montée vers 9h.

Tom :
La règle d'or : ne pas se cramer avant le virage 21, comme je l'ai fait deux jours plus tôt. Il vaut mieux perdre 20 secondes au début et être mieux ensuite. La montée de l'Alpe n'est pas une montée très difficile mais elle est assez stratégique.

Généralement en cyclisme, plus les pentes sont raides plus les efforts sont efficaces sur le chrono. Mécaniquement, les efforts fournis à faible vitesse sont très peu dissipés par les frottements contrairement aux efforts à vitesse plus élevée. On fait donc un meilleur chrono avec 50% du temps à 260 Watt dans le raide et 50% du temps à 240 Watt dans le moins raide que l'inverse. Comment ça, c'est pas clair !!?
Le début de la montée étant raide, il pourrait sembler logique de partir assez fort puis de calmer après le virage 17 (La Garde) lorsque la pente devient plus faible.

Le problème c'est que juste après avoir déclenché son chronomètre et en étant frais, on a vite tendance à en faire un peu de trop sans s'en rendre compte. Puis on se retrouve à faire toute la montée avec les séquelles d'un début trop rapide.

Bref selon moi, il faut :
- se contrôler jusqu'à La Garde en se concentrant sur une bonne cadence de pédalage sans être trop en force. (braquet : 34x28 ; cadence 85-90 tpm)
- puis pédaler sur un  bon rythme jusqu'au virage des hollandais, virage 7 (braquet : permettant un pédalage fluide ; cadence 80-85 tpm)
- et enfin s'arracher comme on peut (braquet : celui qu'on arrive à emmener ; cadence 75-85 tpm) du virage 7 jusqu'à ce que la route s'arrête de monter pour se jeter dans la fontaine (au moins la tête) !

Ma montée en chiffre :
- jusqu'au virage 21 : 3'30" ; 12s de retard sur mardi, 5s de retard sur 2020
- au virage 16 (La Garde) : 11'30" ; 13s de retard sur mardi, 2s de retard sur 2020
- au virage 12 (Le Ribot) : 20'26" ; 30s d'avance sur mardi, 2s d'avance sur 2020
- au virage 7 (hollandais) : 31'50" ; 16s d'avance sur 2020 je m'aperçois que je ne suis pas dans les temps pour faire moins de 51min. J'augmente le rythme.
- au virage 5 (après Huez) : 38'18" ; 29s d'avance sur 2020
- au virage 1 : 48'00" ; 45s d'avance sur 2020
- arrivée (office du tourisme) : 50'49" ; 54s d'avance sur 2020

Infos utiles :
- Attention ! Les vendredis il y a le marché à l'Alpe d'Huez. Les 50 derniers mètres sont donc compliqués. Le sprint est impossible !
- Deux photographes sont généralement présents : Griffe photo juste avant le virage 5 et Photo breton au virage 2

Résultats : 50'49" pour Tom et 53'57" pour Flo

Objectif niveau 2 atteint ! Restaurant autorisé ! Direction "au puits des saveurs" le soir même pour fêter ça !

virage 5

virage 5

virage 5

virage 5

virage 2

virage 2

virage 2

virage 2

Commenter cet article

F
Perso, je n'ai pas la même stratégie que Tom... J'essai de partir vite dès le début en me disant que c'est déjà quelques secondes de gagnées (mais Tom n'est pas du tout d'accord avec cette stratégie!), et j'essai de maintenir tant que je peux l'allure! Et je ne pense surtout pas au resto car sinon je vomi direct!!!! Quelle est dure cette montée!! Mais la récompense en vaut le coup ;)! L'année prochaine on retente??
Répondre
E
Oui ce que je vois c’est qu’on en fait le minimum …. Juste pour avoir droit au resto quoi !!
Et au menu du resto, c’était flocon d’avoine et barre de céréales en dessert ??
La bise Eric
Répondre
T
Il faut aussi se laisser une chance de progresser pour 2022 !
Ma mémoire des menus de resto est très faible... Mais je prends souvent des plats de "femmes" et Flo des plats d'"hommes". Ou alors ce sont les serveurs qui s'amusent toujours à inverser nos assiettes !!?
Ce qui est certain c'est que j'ai pensé au resto pendant la montée !
C
Très bel article, avec beaucoup de technique, comme quoi faut pas être trop con pour réussir en sport .
Bravo pour les perfs de Flo et pour le plus de quarante .
Répondre