Des poireaux font du sport !

VTT Enduro : Balanod 2015

19 Octobre 2015, 21:00pm

Publié par tcaboc34

Le dimanche 18 octobre avait lieu l'enduro de Balanod

78 coureurs à l'arrivée

22 km nous attendent, dont environ 7,5 km chronométré. Environ 1000 m de dénivelé positif et négatif réparti sur 6 spéciales.

Considérant la date et le lieu, la météo est optimale. Les coureurs partent toutes les 30 secondes (cool !)

Nous sommes sur place avec Romain que je connais depuis la Forest'enduro qui était sa première course. On découvre donc tous les deux ces spéciales.

Spéciale 1 :

Le terrain est très glissant et assez piégeux. Il y a peu de pente, mais il est difficile de prendre de la vitesse en raison de nombreuses pierres et de la proximité des arbres.

J'ai l'impression de ne pas avancer, mais dès que j'essaie d'aller plus vite, un arbre me saute dessus (1 fois) ou je sors de la piste (1 fois également) !!

Romain s'en sort plutôt bien sur cette spéciale peu évidente à négocier.

 

Classement : 17ème en 4min42 (+15%)

Romain en 6min08 (+49%)

Ni Romain, ni moi

Ni Romain, ni moi

Spéciale 2 :

Ici le terrain est très différent. Pas de forêt, le terrain est sec avec du grip mais beaucoup de roches. La spéciale est très courte, je ne me suis physiquement pas assez donné ! J'arrive en bas prêt à repartir... J'ai fait quelques fautes dans la partie rocailleuse comme le montre la photo.

Romain a bien géré cette spéciale qui n'était pas évidente sans reconnaissance.

 

Classement : 21ème en 2min00 (+14%)

Romain en 2min35 (+48%)

Un peu trop timide

Un peu trop timide

La roue avant n'est pas idéalement placée !

La roue avant n'est pas idéalement placée !

Romain

Romain

Spéciale 3 :

Spéciale très agréable, beaucoup de vitesse, de beaux mouvements de terrains et de superbes virages. Je me fais plaisir même si je perds un peu de temps lors d'un balisage pas très explicite compte tenu de la vitesse.

Romain roule bien sur cette spéciale rapide. La pratique de la moto sur circuit lui permet certainement d'être plus à l'aise sur les portions rapides.

 

Classement : 20ème en 4min33 (+8%)

Romain en 5min11 (+23%)

Le jeune ouvreur a aussi apprécié !

Le jeune ouvreur a aussi apprécié !

Spéciale 4 :

Spéciale très technique par endroit surtout la portion finale. Au départ, tout le monde parle de cette dernière partie. Quand on ne sait pas à quoi ça ressemble ce n'est pas très agréable... On se pose des questions sur notre capacité à passer cette zone. Au départ, j'ai l'impression d'être confiant et pense pouvoir passer de manière conventionnelle (sur le vélo avec les pieds sur les pédales). Je roule plutôt bien toute la spéciale, mais quand le panneau DANGER se montre, je me crispe et fais n'importe quoi. Tandis que certains sont dans les arbres, je me retrouve les pieds en l'air, le cul sur la selle à passer ce qui devrait se faire le cul en l'air et les pieds sur les pédales. Sans style et sans vitesse je rejoins l'arrivée. Dommage, avec 10 secondes de moins, je finissais 7ème.

Romain a préféré se ralentir à l'aide d'un arbre souple bien choisi, sur ce passage raide, sinueux et caillouteux. Il a eu ensuite quelques difficultés à s'extirper du végétal visiblement très attachant !

 

Classement : 13ème en 3min39 (+17%)

Romain en 5min59 (+92%)

Spéciale 5 :

Identique à la spéciale 2. Je me donne plus physiquement cette fois ci. Je pensais avoir bien roulé. Mais je suis déçu de n'avoir gagné que 5 secondes.

Romain roule plus vite, mais fait une sortie de piste. Un probable début de fatigue se fait sentir. Son temps est donc moins bon.

 

Classement : 18ème en 1min55 (+15%)

Romain en 2min38 (+58%)

Spéciale 6 :

Identique à la spéciale 3. Tout le monde se réjouit de la refaire. J'attaque un peu plus et me régale une nouvelle fois sur cette spéciale. Je gagne 11 secondes et fais un temps relativement proche du premier (+6%) mais ne gagne que 2 places.

Romain réalise un bon temps mais moins bon que le matin (+9s). Il est certain que c'est un signe de fatigue après une longue journée d'efforts et de concentrations.

 

Classement : 18ème en 4min22 (+6%)

Romain en 5min20 (+30%)

Bilan :

Classement général : 16ème en 21min11 (+11%)

Romain en 27min51 (+46%)

Vainqueur : HAULET Vincent

Cette course est très bien organisée sur des spéciales ludiques aux terrains variés. Nous n'hésiterons pas à revenir l'an prochain.

 

Les points à travailler :

- tenir plus longtemps debout sur les pédales sans s'assoir

- être plus puissant du haut du corps

Voir les commentaires

VTT Enduro : La Pilatrack 2015

7 Octobre 2015, 08:36am

Publié par tcaboc34

Le dimanche 4 octobre avait lieu la Pilatrack.

220 inscrits, 179 coureurs à l'arrivée

 

Principe de la course :

3 spéciales chronométrées le matin avec départ d'un concurrent toutes les 20 secondes

Poursuite l'après midi sur un tracé très long et physique. Le départ s'effectue selon notre chrono du matin. Si je suis 33ème avec 1 seconde de retard sur le 32ème, je pars 1s après lui. Le classement de l'épreuve est celui de l'arrivée en bas de la poursuite.

Le samedi, le déluge est annoncé pour l'après midi. Je vais donc reconnaître les spéciales le matin. Les spéciales me plaisent bien mais je me perds dans la spéciale 2 que je ne repère qu'à moitié.

VTT Enduro : La Pilatrack 2015
VTT Enduro : La Pilatrack 2015
VTT Enduro : La Pilatrack 2015
Spéciale 1 :

J'ai le dossard 79 et il fait beau. Cool ! L'ambiance est très bonne au départ, on va se faire plaisir sur les spéciales de la pilatrack sous le ciel bleu.

J'aime bien cette spéciale mais elle est glissante car boueuse depuis la veille. Je double 5 ou 6 concurrents et fais une petite chute. Je pense avoir bien roulé, mais le résultat me décevra un peu.

Classement : 41ème en 10min21s (+18% sur Alexandre Tissier)

Spéciale 1

Spéciale 1

Spéciale 2 :

Je pars bien, je suis à l'aise et maintenant habitué au terrain du jour. Je double 4 concurrents, mais le 5ème ne me laisse pas passer. C'est un petit jeune, il ne lâche rien, c'est bien, mais il aurait fait un meilleur temps en me laissant passer et en essayant de me suivre. Je finis par le doubler juste avant l'arrivée. Il s'est ensuite excusé et on a bien discuté pendant la liaison qui a suivi. Le chrono n'est en revanche pas terrible...

Classement : 41ème en 7min10s (+22%)

 

Spéciale 3 :

La spéciale 3 est vraiment géniale mais un peu plus physique que les autres. Je roule bien, je gère bien mon physique et donc je ne fais pas de fautes. Je double 6 ou 7 concurrents sans perdre trop de temps.

Classement : 23ème en 10min05s (+11%)

Classement du matin : 33ème en 26min41s (+17%)

spéciale 3

spéciale 3

Pause bouffe !

Pause bouffe !

Dépannage d'un collègue : changement de dérailleur + cable

Dépannage d'un collègue : changement de dérailleur + cable

VTT Enduro : La Pilatrack 2015
En pleine discussion avec le créateur de la boite de vitesses effigear j'en oublie de prendre le car pour remonter. Heureusement je trouve avec un bénévole qui remonte les vélos au départ de la poursuite.
 

Poursuite :

Je pars donc 33ème. On est 18 à être dans la même minute. La bagarre va être intense car la poursuite dure environ 30 minutes.

C'est la 3ème fois que je fais la pilatrack, je sais qu'il ne faut pas s'enflammer au début sinon on explose avant l'arrivée.

Je me fais doubler par trois riders dans la première partie de pédalage, mais je sais que c'est loin d'être fini. Dès la début de la descente j'en redouble un, puis deux... Je me retrouve alors derrière un type au pilotage très spectaculaire, vraiment la grosse attaque !!! Il roule avec un sweet à carreaux et capuche !?

Je me régale derrière lui, on va vite, on se fait plaisir et on remonte doucement mais "surement" sur les autres. La descente continue ainsi que les dépassements et je me surprends de le voir toujours sur ses roues tellement il glisse et tellement il attaque de plus en plus quand il sent l'odeur du coureur qui le précède!! Je n'ose pas le doubler, j'ai peur qu'il me bouffe !!

Lors des portions de pédalage, je repasse devant lui pour qu'il prenne ma roue. Puis je lui demande de repasser devant pour prendre le relais. Il me répond "Non, j'arrive pas, j'suis cuit". Première surprise, il parle, ce type est malgré tout civilisé! Deuxième surprise, il prend quand même le relais!! Mais il s'est enflammé, il explosera un peu plus bas et finira 33ème.

Je continue donc ma remonté sans mon acolyte. Je dis remonté, mais il m'arrive aussi de me faire doubler. Ces évènements sont tout de suite oubliés pour trouver encore la force de relancer. L' arrivée arrive enfin... Et je reçois ma plaque avec indiqué 24ème, je suis épuisé mais content.

Classement poursuite : ??ème en 29min25s (+13%)

Classement général : 24ème en 56min06s (+15%)

ici les Résultats

VTT Enduro : La Pilatrack 2015
VTT Enduro : La Pilatrack 2015
Mon acolyte avec le sweet à carreaux me bouffe le pneu ! Mes femmes hurlent ! Le rider en bleu va bientôt nous voir passer !!

Mon acolyte avec le sweet à carreaux me bouffe le pneu ! Mes femmes hurlent ! Le rider en bleu va bientôt nous voir passer !!

VTT Enduro : La Pilatrack 2015
Julia aussi a un peu peur de mon acolyte !!

Julia aussi a un peu peur de mon acolyte !!

Voir les commentaires