Des poireaux font du sport !

Saison 2016 , Course 1 , Lascours (13)

1 Avril 2016, 13:49pm

Publié par tcaboc34

Le dimanche 27 Mars avait lieu l'enduro de Lascours

300 inscrits , 211 riders classés

 

32 km nous attendent, dont environ 9,5 km chronométrés. Environ 1400 m de dénivelé positif et négatif répartis sur 3 spéciales.

Le terrain est très différent de celui dont j'ai l'habitude, il n'y a ni terre ni racine mais des cailloux, petits et gros.

Le parcours a été publié une semaine à l'avance. Les reconnaissances étaient donc conseillées et grandement pratiquées.

 

VENDREDI :

Je n'ai le temps de faire que deux descentes, une fois la spéciale1 puis une fois la spéciale2. Mes premières sensations ne sont pas très bonnes et je trouve qu'il est difficile de prendre de la vitesse car il faut être extrêmement précis par endroit. Les successions de gros voire très gros cailloux ne tolèrent pas l'approximation. Et la chute ne fait pas envie sur un tel terrain.

Je me dis que les dépassements seront très compliqués...

Je m'aperçois également que mon amortisseur fait un claquement anormal au tiers de sa course. De toute façon il faudra faire avec, donc je ne m'en préoccupe pas.

Le fourche me semble également un peu ferme pour ce terrain. Pour dimanche, je mets un peu moins de pression et ferme un peu l'hydraulique en compression.

 

SAMEDI :

Promenade familiale sur les calanques de Cassis.

 

DIMANCHE :

Pas de bol, il bruine, un temps typiquement breton. Les locaux considéraient le temps exécrable... En réalité le K-way n'était même pas nécessaire.

La plaque 163 m'est attribuée. La première remontée se fait par groupe de trois pour plus de convivialité. Je suis avec deux locaux qui connaissent bien le coin, je leur fait confiance, je ne regarde pas le balisage et ils se perdent !! Je rejoins donc le point de départ environ 10min plus tard, puis je pédale un peu fort pour arriver à l'heure à la spéciale1.

J'arrive juste 5 min avant mon départ, mais je m'aperçois qu'il n'y a plus vraiment d'ordre de départ, chacun part plus ou moins quand il veut.

 

Spéciale 1 :

Je suis au départ, prêt pour une spéciale plutôt courte et intense.

C'est à moi, les deux personnes au départ discutent et j'attends le 3,2,1,go ! Mais il ne vient pas... Puis j'entends BIP, je regarde le gars qui me dit "Mais vas y !". Et oui, j'ai une puce (mais pas la petit bête!) accrochée sur le bras et mon chrono se lance dès que le gars la BIP !

Je suis très content de moi sur le début plutôt pentu, ma fourche est mieux c'est certain ! Puis je rattrape déjà celui qui est parti devant ! Normal, il est par terre (enfin par cailloux) sous son vélo. Je lui demande si ça va, il répond "m%o$*!" en se relevant, je comprends "Oui!" et je continue. J'apprendrai après qu'il s'est fait une luxation de la clavicule.

Je ne fais pas de faute et trouve ma vitesse convenable, je rattrape l'autre concurrent. Je lui ai donc pris 40 secondes en moins de 3min. Je l'encourage pour lui faire comprendre que je suis là et que dès qu'il le peut il a tout intérêt à se pousser. Mais rien à faire, il reste devant et je ne parviens pas à passer. Je finis par me faire rattraper par celui de derrière, ce qui m'agace un peu. Je lui dis "Sois sport, pousse toi, on est deux derrière toi !". Il se pousse enfin mais on est à quelques mètres de l'arrivée.

Voyant l'arrivée, je donne tout pour passer cette ligne mais ici il faut s'arrêter pour qu'un bénévol BIP ma puce. Le bénévol me court après pour pouvoir me BIPer. Je ne me ferai avoir qu'une fois !

 

Classement : 102ème en 5min06 (+27% Aie!)

 

Spéciale 1

Spéciale 1

Lors de la remontée vers la spéciale 2, je sympathise avec Chris qui a également été bouchonné derrière moi et qui est le collègue de travail de celui qui s'est luxé la clavicule. On passera la journée ensemble et ce fût très sympa.

 

Spéciale 2 :

C'est la plus longue, avec assez peu de pente mais des passages bien difficiles en raison de grosses pierres sur le dernier tiers.

Je pars devant Chris. Je roule plutôt prudemment mais nettement mieux que le vendredi, je me sens à l'aise. Je double un ou deux riders puis j'entre dans le passage technique, mais je dois m'arrêter! En travers du chemin un vélo à l'envers et un rider qui ne semble pas très en forme accroupi au sol. Je propose mon aide pour qu'il se relève et éventuellement aussi qu'il me laisse passer. Je vois assez vite qu'il n'a rien de très grave, il se relève et marche, mais n'est pas très vif. Je suis un peu embarrassé car je ne sais pas trop comment l'aider et j'ai un chrono qui tourne dans la tête.

Chris se retrouve également arrêté derrière moi.

Après de très longues secondes, on peut passer et annoncer un peu plus loin qu'un blessé est plus haut. On entendra en bas parler d'une fracture du bras. Je lui souhaite de se rétablir vite et bien.

Je laisse passer Chris, on remonte sur un rider sans chaîne. Chris le double rapidement, mais moi je coince derrière et me retrouve une nouvelle fois arrêté, cette fois par un arbre couché qui m'a attrapé par mes gaines de frein et de dérailleur. Je repars et parviens enfin à doubler le rider sans chaîne puis à rejoindre l'arrivée.

En bas, je suis content de mes sensations sur le vélo mais frustré d'avoir été fortement gêné sur les deux spéciales que j'avais repéré.

 

Classement : 114ème en 10min24 (+42% catastrophique !)

 

Spéciale 3

Spéciale 3

Spéciale 3 :

Celle-ci je ne la connais pas du tout... Je décide cette fois de partir derrière Chris.

Je roule sans prendre de risque mais je sens que je garde une vitesse correcte et que je suis assez fluide. Je suis parfois surpris par certains passages mais je ne me jette pas sur le frein avant et parviens à passer sans trop me bloquer ni m'exploser. Je double quelques riders sans perdre trop de temps.

Puis je vois Chris que je remonte et double peu avant l'arrivée. Chris a chuté sur cette spéciale et a ensuite eu du mal a retrouver le rythme.

Aucun blessé devant moi sur cette spéciale, je suis satisfait.

 

Classement : 67ème en 7min29 (+24% décevant)

Classement général : 84ème en 22min59 (+34% décevant)

Chris : 73ème en 22min31

 

A l'arrivée, je suis content de ma journée et satisfait de ma façon de rouler mais déçu du résultat. Soit je ne suis pas assez rapide sur ce terrain, soit le niveau sur le Trophée Enduro Provence est très bon. Certainement un peu des deux.

 

Pour la prochaine fois :

- Régler ce problème d'amortisseur qui présente un point dur et un bruit de claquement.

vidéo officielle

Voir les commentaires