Des poireaux font du sport !

Shrek participe au Triathlon M d'Aix les Bains

10 Septembre 2017, 20:08pm

Publié par Flo

Triathlon M, Aix les Bains

10 septembre 2017

1500 m de natation, 36,3 km de vélo, 10,5 km de course à pied

117 femmes classées

 

Papa fait parti des spectateurs avec Tom, Julia et Thaïs. La veille il a énormément plu, aujourd'hui le temps s'est dégagé, il fait 15 degrés et couvert avec quelques éclaircies. Le lac est à 22,2 degrés, les conditions sont parfaites!

J'étais un peu stressée au départ, et le fait de voir les bouées loin... très loin, m’ôte une partie de mon stress! J'en rigole même! La partie natation va être longue pour moi!

Je pose le vélo dans le parc, mange une barre énergétique tomate, puis nous marchons pour reconnaître la fin du parcours vélo. Mon coach adoré me donne ses derniers conseils, puis direction la plage ou j'enfile ma combinaison.

Shrek participe au Triathlon M d'Aix les Bains

Le départ s'effectue dans l'eau, finalement j'ai très peu attendu et c'est très bien ainsi!

Je me place en 2ème ligne, je sais que je vais me faire doubler par beaucoup de femmes, mais je n'ai pas envie de partir trop derrière.

Shrek participe au Triathlon M d'Aix les Bains

Étonnamment, les premiers 725 mètres ne se passent pas si mal, je suis mélangée avec les autres femmes, elles me servent de repères visuels, c'est parfait. Puis on tourne autour de 2 bouées pour faire le reste de la nage, et là, c'est la cata. Il y a une légère houle, j'ai tourné trop court à droite, et comme j'ai toujours tendance à filer sur ma droite, je n'ai plus de repères visuels! J'essaie tant bien que mal de viser entre la bouée jaune et le toboggan au loin, mais rien n'y fait, je suis trop à droite. Un arbitre sur un bateau moteur viendra me dire de viser à gauche, puis 2 autres kayaks... "A GAUCHE!!!!" J'ai l'impression de perdre un temps fou à viser ce toboggan, ça n'avance pas, je suis un peu déçue car j'ai l'impression de ramer complet... Enfin je dépasse le ponton. Quelques hommes (parti 10 min après nous) me dépassent. C'est marrant, quand je nageais au milieu des femmes, j'entendais leur éclaboussures, c'est "léger"; au contraire les hommes dégagent une puissance sous l'eau, on n'entend rien, c'est plus fluide, plus puissant.

Shrek participe au Triathlon M d'Aix les Bains

Je file au parc à vélo, Tom est face à moi proche de la barrière et me dit que c'est bien, que j'ai bien nagé, que je suis vers 57ème... Moi je me dis qu'il dit ça pour me faire plaisir, je suis très déçue par mon retour... Je lui dit que je me suis complètement perdue, que j'ai du nager 2km...

En réalité je sors 63ème en 31'13... finalement pas si mal vu mes détours!

Shrek pas content

Shrek pas content

Je pars en vélo, nous longeons le bord du lac sur du plat pendant 10km. Il y a du vent, je pédale seule, et me fait doubler à une vitesse folle par les 1er garçons... A ce moment, ce n'est pas facile pour le moral, d'habitude en vélo je double dès le début, là clairement je me fais doubler.

Je mange une partie de mon 1er gel, puis arrive la 1ère montée. Aaahhhhhh!!!! Enfin, je double!!!! Des hommes et des femmes, et ça y est, la niaque revient! On fait demi tour en haut sur un rond point, et je vois qu'il y a beaucoup de monde derrière. Je me fais redéposer dans les descentes, par beaucoup d'hommes, et aussi quelques femmes. Puis de nouveau ça grimpe, même scénario. 

 

Shrek participe au Triathlon M d'Aix les Bains

En tout il y aura 300 mètres de D+. J'ai trouvé le parcours vélo très sympa, de beaux paysages, et j'aime quand ça monte.

Le retour vers Aix les bains se fait de nouveau sur du plat, avec du vent. J'essaye de me coucher le plus possible sur le guidon. Je mange aussi le reste de mon 1er gel, et finis goulument le 2ème. Il y a 2 autres femmes qui roulent ensemble, les 10 derniers km nous alternons : je les double, puis elles me repassent. 

Shrek participe au Triathlon M d'Aix les Bains

Nous arrivons en même temps au parc à vélo, Tom me dit que je suis 12ème, moi je comprends 17ème et je suis super contente! En réalité : j'arrive 14ème, en 1h06 (5ème temps vélo!!! à 1min du meilleur temps). Déjà 1h39 d'effort, mais je trouve que la partie vélo est passée très vite!

Je pose mon vélo et repars pour les 10,5km de course à pied le long du lac. Dès le départ je me sens bien en jambes. J'essaye de me caler à une allure raisonnable à laquelle je sais que je vais pouvoir tenir la distance. Je double très régulièrement. A chaque ravitaillement d'eau, je prends un gobelet et de l'eau dans ma bouche, mais la recrache car j'ai peur d'avoir mal au ventre si je bois. Je prends beaucoup de plaisir sur cette portion, certes c'est long, mais le paysage est magnifique, le temps est beau, il ne fait pas trop chaud, il y beaucoup de monde... 

 

Shrek participe au Triathlon M d'Aix les Bains

Je finis ma 1ère boucle, j'aperçois Tom et Thaïs, entends mon père m'encourager pendant que je prends mon chouchou, et c'est parti pour la 2ème boucle.

Attrapé le chouchou!

Attrapé le chouchou!

Sur la dernière portion, j'ai l'impression d’accélérer un peu, je double 2 mecs, et je les entends dire "oui mais c'est une gazelle", ça me fait sourire!

Shrek participe au Triathlon M d'Aix les Bains

Puis dans les derniers mètres avant l'arrivée, j'aperçois une fille, j’accélère pour la doubler, et file vers l'arche d'arrivée. Mais je l'aperçois sur ma gauche qui essaie de remonter! J’accélère et termine en sprintant pour ne pas qu'elle me repasse! 

Très contente de la portion course à pied que je termine en 45'03, soit le 3ème temps femme!

Je termine 7ème femme, en 2:26:17! Quelle surprise!! Et quelle joie!!! Vraiment très heureuse et très fière de cette 1ère expérience sur distance M!

Pour la petite anecdote, Tom est allé récupérer mon vélo dans le parc pendant que je m'occupais de Julia qui était tombé dans le lac (!!), et la 2ème femme le voit, et lui dit

"Vous avez fait le triathlon avec ça?!?" Tom répond "Non, c'est ma femme". Elle répond "Mais c'est un VTT, ça doit être lourd!" "Non pas vraiment, il a juste un cintre plat". Elle soupèse et dit "ah ça va, pas si lourd, mais ça doit quand même pas l'aider!" Haha. Cela a donné à mon coach de nouvelles idées d'amélioration!

Et toujours pour l'anecdote, il y a 2 ans jours pour jours, nous étions en week-end prolongé avec ma mère et les 2 filles en Maurienne, et la femme de la maison d'hôte ne dînait pas avec nous le soir car elle préparait un triathlon pour le dimanche. Cette femme n'était autre que cette même femme, 2ème, et qui discute avec Tom! Elle a été très impressionnante!

Voir les commentaires

Shrek et son Copain au Triathlon S de Passy

5 Septembre 2017, 20:49pm

Publié par tcaboc34 et Flo

Triathlon de Passy appelé Triathlon International du Mont-Blanc
le 26 aout 2017
500 inscrits, 438 classés (179 femmes, 259 hommes)

 

Nous voici au départ de ce triathlon.
Flo est avec les femmes, moi avec les hommes de l'autre côté de la ligne d'eau.
La première bouée est proche de cette ligne, dans son prolongement. Le phénomène d’entonnoir va être terrible...

Soit je me place près de la ligne (chemin le plus court) mais je risque de me faire noyer par les bons nageurs si je pars devant.
Soit je m'éloigne de la ligne (chemin plus long) et il va falloir s'insérer avant la bouée...
Je choisis finalement de partir devant (deuxième ligne) et au milieu de la plage des hommes (chemin moyennement long).

La départ est donné ! Enfin !! J'avais chaud dans la combine car je n'ai pas eu le temps de me mettre à l'eau avant le départ puisque j'attendais Flo qui faisait son rituel d'avant n'importe quelle compétition !
Les sensations sont moyennes dans l'eau jusqu'au 500m. Déjà c'est la bagarre, puis je suis toujours en train de chatouiller les pieds d'un nageur de devant qui me ralentit, tout en me faisant doubler... Sensation étrange d'avoir l'impression de toujours aller plus vite que ceux de devant mais de se faire doubler malgré tout...
A la première bouée, les respirations se font quand on est à la surface. Il y a une double couche de nageurs; ceux qui respirent au dessus et ceux qui attendent sous l'eau. J'en perds mes lunettes, que je remets après le passage de la bouée. A la bouée, on cherche à respirer, pas à mettre ses lunettes !

C'est finalement assez proche de la sortie de l'eau que je commence à me concentrer sur ma nage et que je double réellement d'autres nageurs. Oui ! Quand on est mauvais nageur, il faut se concentrer sur sa nage pour nager correctement !

La sortie de l'eau je maîtrise, j'ai ma technique que j'ai expliqué à Gab : "Tu ne te relèves pas tant que tes doigts n'ont pas touché le fond avec le bras tendu ! Tu touches, tu te lèves, tu cours !"
Oui mais la je suis tellement cramé que j'ai oublié ma technique... Un couillon à ma droite se relève et je fais pareil comme un mouton. J'ai de l'eau au dessus du nombril, je n'ai pas le courage de replonger, je marche donc bêtement, lentement vers le bord. Enfin je sors !

Sortie de l'eau 59ème en 13min07

Sortie de l'eau 59ème en 13min07

J'arrive au parc à vélo et je vois ma voisine qui se fait un véritable festin avant le vélo ! Je lui souhaite bon appétit, galère un peu pour enlever ma combinaison (la vaseline sur les tibias fonctionne moins bien que le liniment), clic clic clic je mets mes chaussures et pars avec le vélo.

Sur le vélo, je m'attendais à être bien, mais je peine à trouver ma cadence de pédalage. Le vent de face est assez important, lors des grandes lignes droites. Je remonte quelques concurrents, notamment dans la courte monté. Je trouve que je double moins que d'habitude. Aurais-je bien nagé me dis-je ? J'en rigole presque sur le vélo. Non tu te traînes avec ce p*#@"% de vent de face c'est tout! D'ailleurs je suis bien seul dans cette longue et interminable ligne droite face au vent, je vois un groupe devant, un groupe derrière et moi je suis seul...


Enfin je m'approche de la zone de transition, je desserre mes chaussures et ... Merde c'est pas là ! Il reste encore un petit kilomètre... Ah ça y est ! Voilà un virage, youpi ! Le S d'entrée de la zone. Pourquoi ils me disent tous de freiner ? Ça fait un moment que je m'arrache les cuisses dans les lignes droites ce n'est pas pour me traîner dans un virage devant un public en délire en plus ! Je passe donc le S comme si Rossi avait essayé de me faire le freinage ! J'ai du gagner une seconde et perdre pas mal d'énergie dans ce virage, mais Rossi n'est pas passé !

22km Vélo 43ème en 40min24

22km Vélo 43ème en 40min24

Arrivé dans la zone de transition, je constate qu'il y a peu de vélo, je suis content. Je remarque que les vélos présents sont à peu près tous au même endroit ! Y a-t-il des places vélos réservés aux bons triathlètes ?


Clic clic clic j'enlève mes chaussures, swip je mets mes minimalistes (qui sont aussi mes chaussures de boulot) et je pars pour la course à pieds. Cette épreuve m'inquiète un peu puisqu'en raison d'un petit problème rotulien, je n'ai pas couru depuis 2 mois (sauf 2km au campathlon).


Finalement je ne me sens pas trop mal. Dans mon premier tour, je me fais doubler par... un vélo !??? Je comprends ensuite que c'est l'ouvreur du 1er qui finit son deuxième tour. Je constate alors avec surprise que cet italien me double facilement certes, mais que la différence de vitesse n'est pas si grande. Puis je suis surpris de doubler pas mal de concurrents.
J'en bave un peu à la fin de mon deuxième tour, cela me coûte quelques places, mais je suis satisfait de ma course et de mon triathlon. Surtout que Rossi ne m'a pas doublé non plus pendant la course à pieds !

1er tour

1er tour

5km, 33ème en 20min33

5km, 33ème en 20min33

Arrivée : 32ème scratch en 1h15min55

Arrivée : 32ème scratch en 1h15min55

Flo:

Presque 8 mois que nous sommes inscrit sur ce triathlon !

 

Mon objectif aujourd'hui : me faire plaisir, donner le meilleur de moi-même, et surtout ne pas avoir de regret comme à la Baie, ou je m'étais dis « et si j'avais accélerer dans la dernière ligne droite... ». Nous revenons de 2 semaines de vacances à Monteynard ou j'ai pu nager tous les jours, j'espère que je me suis un tantinet améliorée ! (ou en tout cas que ma nage est moins pire qu'avant!)

 

Arrivée à 7 heures pour retirer nos dossards, puis poser nos vélos dans le parc à vélo. Tom mon super coach et préparateur sportif et mécanique me concocte un vélo aux petits oignons ! Petite barre énergétique goût tomates, briefing à 8h15, et le départ est donné à 8h45. Il fait beau, légèrement couvert, l'eau est à 22,6 degrés, et la température de l'air est très agréable !

 

Le départ natation est en même temps pour les hommes et les femmes, mais délimité par une ligne d'eau sur les premiers mètres. Je me place en 2ème ligne, dans l'alignement de la 1ère bouée jaune à contourner, donc très bien stratégiquement. Je vois pas mal de femmes qui vont nager sans combinaison. Jusqu'à la première bouée jaune, il y a vraiment beaucoup de monde, la nage est difficile, je comprends mieux l'expression « machine à laver » !! Malgré tout je pense que la séparation homme femme m'a quand même un peu préserver. Après le passage des 2 bouées, le retour vers la berge se fait avec moins de monde autour de moi, je peux plus me concentrer et je sens que je nage mieux qu'à l'aller. J'essaye de nager jusqu'au dernier moment, marche un peu dans l'eau puis court jusqu'à l'aire de transition.

Sortie de l'eau 154ème en 15min07

Sortie de l'eau 154ème en 15min07

La transition n'est pas bien efficace, ma ceinture porte-dossard s'accroche un peu dans le scratch de mes chaussures, mais cette fois je n'enlève pas ma puce lorsque je retire ma combinaison.

 

Ha ça y est ! Sur le vélo, je me sens vraiment très bien ! Je double beaucoup de femmes dès le début, je sens que j'avance bien. Je double aussi pas mal d'hommes, dans la montée je continue d’être dans le même rythme qu'un jeune qui à l'air de rouler bien, je suis contente. Une femme me double une 1ère fois, je la redouble en l'encourageant. Dans la descente je freine un peu, je suis toute seule. Puis je me fais doubler très rapidement, je me dis que c'est dommage, que je vais aussi accélérer pour ne pas perdre de temps dans cette descente. Puis viens une longue ligne droite avec vent de face, mais je continue de bien rouler. J'ai l'habitude de rouler avec le vent de face !!! Cette année j'ai l'impression d'avoir eu énormément de vent le soir en rentrant du boulot ! La fille me redouble, je la redouble à nouveau. J'adore cette sensation de rouler vite, de pouvoir relancer en danseuse, de pouvoir suivre des gens qui pédalent bien, vraiment la portion vélo est à chaque fois un plaisir !

 

Puis dans la dernière ligne droite, la fille me redouble, et cette fois je n'arrive plus à la redoubler. Par contre je ne la laisse pas filer, et la garde en ligne de mire. Je ne sais pas combien nous sommes dans le classement général, mais je me dis que mon objectif est de la dépasser en course à pied.

 

Transition 2 : pas de problème. J'ai pris le temps de boire une gorgée d'eau une fois le vélo posé avant de repartir en course, mon coach me dit qu'il ne faut pas perdre de temps avec ça, qu'il faut boire pour la dernière fois sur le vélo.

Shrek et son Copain au Triathlon S de Passy
Shrek et son Copain au Triathlon S de Passy

Dès le début de la course à pied je double la fameuse fille, le challenge a été de courte durée. Le 1er tour se passe bien, je me mets en mode automatique, sans trop réfléchir. Je double quelques personnes, mais je ne sais pas combien, ni si ce sont des hommes ou des femmes !

Shrek et son Copain au Triathlon S de Passy
5km, 17ème en 19min35

5km, 17ème en 19min35

Puis lors du 2ème tour je rattrape et double des personnes qui commencent leur 1er tour, c'est motivant ! Arrivée au bout du lac, j'essaye d’accélérer un tout petit peu, en me disant que je craquerais une fois la ligne d'arrivée franchie. Le fait de voir l'arche à l'autre bout du lac m'aide car je sais exactement la distance qu'il reste à tenir. Puis, dans le passage devant l'accrobranche en forêt, quelques centaines de mètres avant l'arrivée, j’entends le speaker qui dit « on attend toujours la 3ème féminine ». Je me dis que peut être j'ai une chance alors ! Mais en même temps, il reste beaucoup à parcourir, la 3ème fille est forcément devant moi ! Je continue d’accélérer, toujours dans l'idée de ne rien regretter. Je double pas mal de femmes dans les derniers mètres, mais je ne sais pas si c'est leur 1er ou 2ème tour. 

3ème femme en 1h17min47 (47eme scratch)

3ème femme en 1h17min47 (47eme scratch)

Juste avant l'arche, j'entends 2 personnes de chaque coté des barrières qui disent « 3ème femme »... Je souris, et je franchis la ligne d'arrivée !!! Qu'est ce que je suis contente !!!!!

Je vois Tom sur ma gauche, c'est à lui qu'est dédié ce grand sourire

Je vois Tom sur ma gauche, c'est à lui qu'est dédié ce grand sourire

Shrek et son Copain au Triathlon S de Passy
Je suis tellement contente que j'ai presque l'impression d'avoir gagné!!

Je suis tellement contente que j'ai presque l'impression d'avoir gagné!!

Nous nous jetons dans des jaccuzzis, refaisons la course face au lac, en attendant la remise des prix a 11h.

Les détails chronométriques :

Shrek

Nage (750m)T1Vélo (22km)T2Course (5km)Général
Chrono15'07''
(+36%)
1'21''40'54''
(+4%)
52"19'35''
(+0%)
1h17'47"
(+7%)
Place

154ème
(51ème F)

113ème56ème
(4ème F)
126ème17ème
(1ère F)

47ème
(3ème Femme)

...

Copain

Nage (750m)T1Vélo (22km)T2Course (5km)Général
Chrono13'07''
(surprenant)
1'11''
(bof)
40'24''
(moyen)
41"
(bien)
20'33''
(surprenant)
1h15'55"
Place59ème78ème43ème53ème33ème32ème
Mont Blanc dans les nuages

Mont Blanc dans les nuages

Shrek et son Copain au Triathlon S de Passy
Podium femme

Podium femme

Shrek et son Copain au Triathlon S de Passy

Puis pique nique au bord du lac avant de rejoindre les louloutes que Rose-Mamie garde à la maison!

Voir les commentaires

1 2 > >>