Des poireaux font du sport !

2019, Flo, Trail Blanc du Semnoz : Tout blanc mais dans le noir !

29 Janvier 2019, 18:21pm

Publié par Flo

Trail Blanc du Semnoz

26 janvier 2019

10,8km et 330 mètres D+

737 participants

J'y vais ou j'y vais pas??? Je vais pas mourir de froid lors d'un trail sur neige, avec arrivée de nuit?!? Je sais courir sur de la neige? Et si je tombe, me blesse gravement, tombe dans une crevasse et meurs réellement de froid???

Après moults hésitations, Olivia me persuade d'y aller (nous sommes inscrites ensemble), et la météo s'annonce plutôt clémente! En tout cas en plaine, il fait jusqu'à 6 degrés au meilleur de l'aprem sous un beau soleil. Mais lorsque nous nous garons au sommet du Semnoz, nous sommes dans le brouillard. Tant pis, au moins la température est plutôt bonne, et flirt autour des 0, -1 degré.

Je suis contente d'y aller. La veille je me sentais conquérante, j'ai dit à Tom que j'aimerais bien que les autres minettes me poussent en avant, à m'arracher! Je vise le podium, et un temps aux alentours des 1 heure de course.

Oliv, sa collègue Christelle, et moi avant le départ

Oliv, sa collègue Christelle, et moi avant le départ

Je suis bien trop habillée, la peur d'avoir froid, notamment aux mains, me poursuit. Mais finalement je quitte mes gros gants pour mettre des plus légers, beaucoup plus adaptés!

J'ai acheté des crampons pour l'occasion mais n'ai pas eu le temps de les essayer. Mon coach n'étant pas sur place, nous les avons enfiler sur les chaussures avant le départ, et j'opte pour l'option de les garder... En effet, je ne suis pas très à l'aise sur terrain glissant. J'entends des gens qui discutent, et se dire que finalement le mieux est de rester en basket, mais à ce moment je suis dans ma bulle, je ne change pas d'avis.

Après un rapide échauffement, je me place sous l'arche de départ, en 4ème ligne. L'ambiance est bonne, ce n'est pas du tout la cohue ni la grosse masse qui se presse, c'est super! J'entends le speaker annonçant Anne Lise Rousset comme favorite, ainsi que Jessica Pardin, et d'autres. Je suis à coté de Jessica, mais j'ignore que c'est elle !

Départ donné à 17h30

Départ donné à 17h30

Juste avant le départ j'allume ma frontale, mais sur le 1er degré, car je vois que beaucoup ne l'ont pas encore allumé.

Le départ est lancé, je pars vite, je suis juste derrière Jessica. Assez rapidement j'entends son conjoint lui dire qu'elle est 2ème. Je reste au coude à coude, la dépasse quelques secondes, puis elle repasse devant avant de commencer la 1ère ascension. Je la suis, quand elle marche je marche, et recours quand elle recourt également. Puis elle me distance et je ne l'apercevrai plus. Je trouve très rapidement que c'est difficile!! Je suis partie vite, les appuis dans la neige sont instables, c'est très différent! Je suis derrière un gars, sa frontale éclaire bien. Tout en courant j'essaye de mettre le 2ème degrés de ma frontale, et de la régler pour qu'elle éclaire mieux, mais je n'y arrive pas... Je ferai toute la course sur le mode intermédiaire au lieu de "lumière à fond" (j'hésite à raconter ça, mon coach va m'engueuler!!! Lui qui avait choisi avec soin la frontale adaptée pour cette course!)

Je suis vers la gauche de la photo, avec mon bonnet rouge

Je suis vers la gauche de la photo, avec mon bonnet rouge

A un moment donné, j'entends comme un son de grelot, je pense alors que c'est mon sifflet dans le sac à dos qui bouge, mais c'est en fait un chien qui court à coté de moi! Je pense qu'il court avec le mec derrière moi, mais en réalité je n'en sais rien. La plupart du temps, il galope à mes cotés, parfois il part dans la neige à gauche, parfois devant... En tout cas il m'accompagnera jusqu'à la ligne d'arrivée!

Nous courrons sur les pistes de ski de fond, parfois en devers, c'est très éprouvant. Et encore, il n'y a pas eu des centaines de coureurs auparavant qui ont labouré la piste! Les appuis sont instables, les chevilles vrillent parfois.

Le trajet monte et redescend, la nuit tombe. Parfois nous voyons les lampes frontales des poursuivants le long du chemin, c'est très beau! Mais j'avoue ne pas m’émouvoir beaucoup de ce spectacle, je suis dans le dur. Dès que j'entends ma montre bipper tous les km, je me dis "allez, le tiers de la course est passée... allez plus que la moitié..."

Un gars me suit de près, il prend de l'avance dans les montées, je le rattrape sur les plats...

La nuit tombe sur le plateau

La nuit tombe sur le plateau

Arrive une dernière montée assez raide, mais cependant rapide. Je m'autorise quelques pas de marche, puis reprends la course, dès fois que la 4ème fille soit derrière moi et me rattrape... Mais en même temps, si elle venait à me rattraper à ce moment là, je ne pourrais rien faire, je suis déjà à fond...

Vient la descente. Je ne vois rien, je m'engage sur la droite. Un bénévole me gueule de continuer à gauche! Puis de nouveau, je vais sur la droite, cette fois c'est le mec derrière qui me remet sur le bon chemin.

La descente est raide, le gars me passe et va vite, j'essaye de suivre son rythme, je ralentis néanmoins, mais malgré tout je suis contente car j'arrive à faire dérouler les jambes. Étonnamment le fait d'avoir peu de visibilité ne me gêne pas plus que ça, je déroule et puis c'est tout... (peut être que je manque un peu de lucidité à ce moment là?!).

Des spectateurs nous annoncent la fin du parcours, plus que 400 mètres. Je continue sur mon rythme, la fin est difficile.

Je franchis la ligne d'arrivée en 53'55, très heureuse de cette 3ème place féminine! Très contente aussi car je suis 23ème au scratch! Apparemment c'est la 1ère fois que les 3 premières filles sont aussi bien classées en scratch sur ce trail.

Anne Lise Rousset arrive en 50'56 (1F, 7ème scratch), et Jessica Pardin en 52'39 (2F, 19ème scratch)

2019, Flo, Trail Blanc du Semnoz : Tout blanc mais dans le noir !

Je file me changer, et je rejoins Papa qui est venu nous encourager pour cette course! Je mange mes gâteaux amandes-cranberry, ça m'aide à me réchauffer, en attendant Olivia.

2019, Flo, Trail Blanc du Semnoz : Tout blanc mais dans le noir !

Nous rejoignons ensuite la salle hors sac, où nous attendons la remise des prix, avant d'aller dîner chez ma sœur!

Excellente course, mais également très dure physiquement. Je voulais me mettre dans le rouge, c'est réussi! Par contre à voir comment je m'en remets ... petite douleur tendineuse au tendon d'Achille droit... qui j’espère ne va pas entacher l'année. Avec le recul, les crampons n'étaient peut être pas nécessaires. 

2019, Flo, Trail Blanc du Semnoz : Tout blanc mais dans le noir !

Voir les commentaires