Des poireaux font du sport !

2019, Gab, Course des Pichous : Une bonne préparation !

27 Mars 2019, 08:14am

Publié par GAB

Canada, Québec, La Baie
le 15 km des Pichous
2000 coureurs au départ !

L'an dernier, Gab nous avait déjà raconté sa superbe course des Pichous.
A relire ICI.
Il récidive, en courant toujours très vite et en nous précisant sa préparation.
 

Notre québécois raconte :

Le rituel est de retour encore une fois cette année. La course des Pichous. En plus d’être le rituel de plusieurs coureurs, cette année la course fête son 50ième, il s’agit donc d’une course les plus vieilles sur le circuit provincial du Québec. Beaucoup d’engouement a envahi les coureurs lors de leur préparation. Les inscriptions étaient limitées à 2000 Athlètes, premier arrivé premier servi. Pour ma part j’étais inscrit depuis octobre dernier. Pour ajouter du suspense lors de la même période, ils ont annoncé la venue d’un athlète olympique, Charles Philibert-Thiboutot. Naturellement, ce dernier venait pour battre l’ancien record datant de 1987 du regretté Philippe Laheurte qui avait fait le parcours en 44min 21sec.

J’étais alors très excité de faire la course au côté d’un athlète olympique, mais malheureusement il s’est blessé au pied quelques jours avant l’évènement.

PPG
Étant ma première course de l’année, j’ai tenté de me préparer de façon adéquate pour réussir à courir le parcours en bas de 60minutes. L’objectif réel étant dans les 58 minutes. Tout au long de l’hiver la PPG s’est bien passé, j’ai augmenté graduellement mes longues sorties du dimanche pour approcher la distance que j’allais courir. Mes entraînements par intervalles se faisaient plutôt à l’intérieur étant donné que la vitesse à l’extérieur était plus difficile à faire. Un peu de musculation par ci par là et un peu de vélo.

PPS
6 semaines avant le jour J, un peu plus de spécifique, j’ai travaillé davantage le tempo que j’allais courir.

Affutage
En pleine semaine de relâche, relaxer, skier et 2 entrainements de CAP mes muscles et mon corps étaient prêts. Il suffisait juste de me trouver un partenaire pour le PACE. Je lance un message à mon partenaire de l’an dernier et, Bingo il l’a fait. Il me dit qu’il va courir moins vite que l’an dernier (56 :38). Je suis content.

Départ

Départ

Jour de course :

Encourager par Catherine, Delphine et mon beau-père Gérard, ils m’accompagnent pour le départ. À 5 minutes du départ je trouve mon partenaire. Bien content ! Je me place sur la première ligne, histoire qu’il y en ait 1700 derrière moi. Le coup est lancé, il fait beau, l’adrénaline est palpable, j’avais hâte à cette course. Je me dis que je ne suis pas seul, mon pot Thomas est là aussi! Juste cette idée me fait énormément sourire. Mon partenaire part en fous! Je regarde ma montre, allure à 3 :36\km oh! C’est trop rapide, je le laisse partir seul. Au bout d’un km je le rattrape, mais je reste dans son dos. Nous courons un peloton bien serré pendant le 5 premier km. (18 :35).

Le 6ième km commence avec une petite colline et le peloton se disperse mais je reste avec mon coéquipier, il me tire encore. Je commence à accélérer au 8ième km. C’est maintenant à mon tour de le tirer ! Je suis content les sensations sont bonnes, la descente commence, les soléaires et les ischios en prennent un max. Je ne veux pas trop descendre rapidement la grande côte qui s’en vient, j’ai déjà crampé une et je ne veux pas revivre la même chose. Je reste conservateur pour conclure le 10km en exactement 37 :30. À ce moment, l’objectif finale change. Je suis conscient que le dernier 5km est en montant, mais je veux tout de même le faire en bas de 20 minutes. Idéalement légèrement en bas de 57 minutes serait super.

Pas du genre à lâcher le gars !

Pas du genre à lâcher le gars !

Jusqu’à 13.5km tout allait bien, par la suite mon partenaire à tenter de me tirer, mais il était trop rapide pour moi. Je n’avais plus beaucoup de jus. J’espérais finir fort mais mon 14ième km est trop lent en 4 :08. Heureusement, je me suis parlé, l’inconfort rend plus fort, lorsque tu crois que tu n’es plus capable tu es capable encore. J’ai donc fait le 15ième en 3 :43 .

Bien joué Gab !

Bien joué Gab !

Mission accomplie le chrono se termine à 57 :15

Sur 1671 coureurs 1540 termine le parcours. Je termine 61ième . Dans ma catégorie d’âge : homme de 30-39 ans. Il y a 208 participants et je termine 17ième . Je suis très satisfait, en plus étant donné le 50ième anniversaire de la course, les organisateurs nous ont donné un super chandail et une médaille.

Alexandre , Gab , Charles

Alexandre , Gab , Charles

Un grand BRAVO Gab !
L'équipe "Arnaud Coiffier Expédition" est fière de toi !

Voir les commentaires