Des poireaux font du sport !

2018, Tom, Pilatrack : Qui a bouffé la feuille des chronos !?

12 Octobre 2018, 08:02am

Publié par Tom

Pilatrack : L'enduro VTT du Pilat
7 Octobre 2018
340 inscrits, 264 présents

Après changement du pneu avant, vidange fourche et amorto, découpage du joint de corps de roue libre et deux entraînements, je roule mieux.
La veille je me sens même à l'aise et rapide. Avant même d'avoir commencé la course je suis satisfait.

Dimanche matin :

Arrivé sur les lieux avec Flo à 6h30, il fait nuit, il pleut et fait très froid... La motivation n'est pas évidente à trouver. Je finis quand même par sortir de la voiture pour fixer ma plaque 241, il fait 7°C, le jour se lève et la pluie devient faible.
Je pédale pour rejoindre le départ, Flo rejoint le départ à pieds. On ne fait pas la course, je risquerais de perdre !

2018, Tom, Pilatrack : Qui a bouffé la feuille des chronos !?

Spéciale 1 :
Le départ s'effectue par deux pilotes toutes les 20 secondes. Je ne connais pas le niveau du collègue à ma gauche mais j'envoie le pâté au départ pour être devant lui au premier virage. La spéciale est très agréable à rouler. Je suis à l'aise mais probablement un peu trop prudent. Le grip n'est pas si mauvais, il est même bon, je tarde un peu à m'en rendre compte... Je double 5 riders mais sans perdre trop de temps.

73ème en 5min14 (+11% Bien !)

2018, Tom, Pilatrack : Qui a bouffé la feuille des chronos !?

Spéciale 2 :
Cette spéciale est la plus technique avec des raidars étroits et des pierres. Mais il y a également une portion physique montante d'environ 30 secondes. Je pars devant mon binôme, puis je roule bien sans faire de faute mais probablement encore un peu trop timidement. Je ne croise pas Flo qui n'a pas pu trouver à pieds cette spéciale bien cachée. J'y pense en descendant, puis me ressaisis : "Concentre toi Tom! Si tu te blesses ça t'aidera pas à la retrouver dans la forêt !".
Superbe spéciale une fois de plus ! Je double 3 concurrents dont 2 dans la montée.

61ème en 5min31 (+23% spéciale technique = gros écart...)

Spéciale 3 :
Spéciale plus rapide que la précédente uniquement descendante. J'attaque plus sur cette spéciale sur laquelle je me sens très à l'aise. Je suis alors ravi de retrouver des bonnes sensations. Je perds malheureusement beaucoup de temps derrière un rider qui ne se pousse pas... Il ose même s'arrêter avant un passage raide et étroit où je ne peux le doubler !! Je finis malgré tout par passer puis reprends un bon rythme jusqu'à l'arrivée. Une spéciale de plus, bien fun à rouler sur le Pilat !

73ème en 4min45 (+18%)

2018, Tom, Pilatrack : Qui a bouffé la feuille des chronos !?

Classement du matin :

65ème en 15min31 (+19%)

Dimanche midi :

Flo est là, elle a retrouvé la sortie de la forêt ! On mange avec mamicat et les filles. Personne ne connait alors les classements du matin.
L'après midi on doit repartir sur une spéciale très longue et physique en poursuite dans l'ordre du classement du matin. Le classement final correspond alors à l'ordre d'arrivée en bas de la spéciale de l'aprem ! Oui c'est un peu compliqué mais c'est bien fun !

2018, Tom, Pilatrack : Qui a bouffé la feuille des chronos !?

Dimanche aprem :

Les autres années j'ai toujours remonté des places sur cette longue spéciale :
- 2015 : de 33ème à 24ème
- 2016 : de 35ème à 30ème 
- 2017 : de 34ème à abandon sur crevaison (dommage)

Cette année, grâce au triathlon, je pédale plus fort. Je suis donc confiant sur ma capacité à remonter.
J'en entends un dans le fond qui dit : "Peut être! Mais avant il partait environ 30ème et pas 60ème !". C'est certain que le temps passant, il me sera difficile de retrouver le top 30 un jour...

Une fois tout en haut de la montagne, je sens qu'il se passe quelque chose... J'apprends que l'ordre de la poursuite est établi uniquement sur la spéciale 1. On comprend alors qu'ils n'ont pas les chronos des spéciales 2 et 3... Puis au moment de nous placer dans l'ordre, on remarque des bugs... Certains riders de niveau moyen se retrouvent devant et inversement... Un concurrent qui s'est déboîté l'épaule et fait soigner par un médecin sur la spéciale avant de repartir est même placé dans les 100 premiers...

Avec les classements des spéciales que nous avons eu après, les incohérences se confirment. Il y avait 5 lignes et j'ai été placé sur la ligne 1 derrière les 1er, 6eme, 11eme, 16eme, 21ème,... Pourtant j'ai fini à priori 73ème de la spéciale 1...

Le classement est faussé, pas grave, je vais essayer de bien rouler et de remonter des places.

Juste avant le départ, je m'aperçois qu'un chien, que j'ai aperçu, a pissé sur mon masque posé près du vélo !! Mon voisin de ligne me file gentiment de l'eau pour nettoyer l'écran. Le départ sera donc avec des gouttes d'eau sur l'écran.
 

Ça discute! Notamment des classements...

Ça discute! Notamment des classements...

Les bœufs sont placés !

Les bœufs sont placés !

Partez !

Partez !

Les premiers partent les uns après les autres comme prévu. Puis vers la 40ème place, les boeufs sont lachés, les lignes se vident, tout le monde part.
Mais celui qui est devant moi ne comprend pas ce qu'il se passe et ne part pas...

On part enfin, mais on a déjà perdu des places...
Dans la forêt, il y a trois passages possible, je prends celui de gauche moins fréquenté pour essayer de doubler. Erreur! Un énorme tronc d'arbre est au sol, il faut descendre du vélo pour passer par dessus... Je dois être au delà de la 100ème place quand je retrouve la bonne trace.

La remonté est difficile, je double mais ce n'est pas évident, les traces sont étroites.
Première portion de pédalage, je double plus facilement. puis je vois Thomas un pote ! Qui partait pourtant 132ème ! Son départ s'est probablement mieux passé que le mien. En revanche, il en bave avec sa tige de selle coincée en position basse.
Il est vraiment cool, parce qu'il doit terriblement souffrir à pédaler les genoux dans le menton, mais il m'encourage quand je le dépasse. Il finira quand même 85ème avec sa selle tout en bas !!

Deuxième portion de pédalage, beaucoup se sont cramés, je remonte beaucoup de places. On arrive ensuite dans la dernière partie étroite en forêt où les dépassements sont compliqués. Je reste alors jusqu'en bas derrière deux riders qui roulaient déjà bien.

Classement final : 61ème en 26min51 (+19%)
le chrono ne correspond à rien car il est déclenché au départ du premier

Au final, je suis content d'avoir retrouvé de bonnes sensations et de m'être bien amusé mais un peu déçu que la poursuite ne se soit pas déroulée normalement.

2018, Tom, Pilatrack : Qui a bouffé la feuille des chronos !?
A la fin derrière Benjamin

A la fin derrière Benjamin

2018, Tom, Pilatrack : Qui a bouffé la feuille des chronos !?
2018, Tom, Pilatrack : Qui a bouffé la feuille des chronos !?
arrivée

arrivée

2018, Tom, Pilatrack : Qui a bouffé la feuille des chronos !?

Voir les commentaires

2018, Flo, 10 km d'Annecy : Grande surprise et très grande satisfaction !

18 Septembre 2018, 19:36pm

Publié par Flo

Annecy
16 septembre 2018
10 km du lac d'Annecy
3293 coureurs dont 1510 Femmes

Mon objectif: courir en moins de 39 min, si possible m'approcher des 38 min...

Le départ ayant été retardé de 15 min, je sors de mon sas, et continu de m'échauffer, puis retour dernière minute dans le sas. Je suis donc dans les derniers du sas A, mais le speaker annonce que le temps est décompté à partir de la ligne de départ.

Je passe la ligne de départ quelques secondes après le coup de fusil.

Le 1er km est en ville, avec pas mal de virages. Il y a du monde autour de moi, je ne cours pas vraiment à mon rythme, cependant ça va déjà vite!

allure km 1  : 3:51/km

2018, Flo, 10 km d'Annecy : Grande surprise et très grande satisfaction !

Puis nous allons vers les marquisats, la course se fluidifie. Nous croisons les 1er coureurs puis demi tour.

allure km 2 : 3:36/km

allure km 3 : 3:39/km

Nous passons dans les jardins de l'Europe, le parcours est vraiment magnifique le long du lac!

allure km 4 : 3:40/km

Au paquier, Tom m'encourage et me dis que je suis 15 secondes derrière Virgine (en réalité, c'est plus 30 secondes). Cela m'encourage.

allure km 5 : 3:42/km

Dans les jardins de l’impérial, je faiblis, je commence à trouver ça dur... Je regarde ma montre pour voir les km car je ne suis plus sure de mon compte, il me semble voir 5,6 km et un peu plus de 21 min, je ne fais pas le calcul mais il me semble que mon temps visé va être dur à atteindre...

allure km 6 : 3:41/km

Nous longeons Albigny, le demi tour est plus loin que ce que je visualisais, je suis vraiment dans le dur... J'ai une fille devant moi en ligne de mire, mais elle reste à une distance égale, je n'arrive pas à gagner du terrain.

allure km 7 : 3:42/km

allure km 8 : 3:41/km

J'entends des gens me dirent que je suis 8ème fille. Je lève le pouce pour les remercier, mais je garde mon souffle.

Retour vers le paquier, je ne m'en rends pas compte mais l'allure faiblit un peu.

allure km 9 : 3:50/km

Je repasse devant Tom qui m'encourage de nouveau, les coureurs accélèrent, je vois l'arche d'arrivée qui se rapproche, j’accélère pour la franchir... en 36'57!!!!!!!!!!!!!

allure km 10 : 3:38/km

Incroyable, trop contente, je ne pensais pas être capable de courir en moins de 37 min! 

2018, Flo, 10 km d'Annecy : Grande surprise et très grande satisfaction !

Au classement officiel, je suis 8 ème femme en 37'06, et mon temps puce est de 36'57.
Le temps de la puce correspond bien à mon temps sur les 10km, le classement en revanche tient compte du chrono depuis le coup de fusil soit 37'06.

A l'arrivée je rejoins Oliv et ses amis, qui ont également participé !

J'entame une petite ronde avec les filles, puis quand je réalise que je vais être appelé sur le podium, c'est une danse de Sioux qui prend le relais!

2018, Flo, 10 km d'Annecy : Grande surprise et très grande satisfaction !
2018, Flo, 10 km d'Annecy : Grande surprise et très grande satisfaction !
2018, Flo, 10 km d'Annecy : Grande surprise et très grande satisfaction !
2018, Flo, 10 km d'Annecy : Grande surprise et très grande satisfaction !

Je cours avec Julia, j'arrive en retard, un peu à l'arrache, je monte avec Julia sur le podium, puis Thaïs nous rejoint. Après la photo des 10 premières femmes, nous montons pour attendre nos récompenses, avec petit buffet apéritif... 

J'ai vraiment trouvé l'effort très dur, mais je suis extrêmement satisfaite de cette course. Très heureuse d’être passée sous les 37 min, soit 16,24 km/h...

Je retiendrai pour une prochaine course, qu'il faut essayer de partir non loin des 1er pour ne pas qu'il y est autant d'écart entre mon temps puce et mon temps de course.

Voir les commentaires