Des poireaux font du sport !

2018, Tom, Enduro de Lelex : Comment on fait déjà ?

6 Septembre 2018, 19:31pm

Publié par Tom

Enduro de Lelex
Finale de la coupe Rhône Alpe Auvergne
1 et 2 septembre
150 riders

Une semaine après un bon triathlon du Mont Blanc, me voici sur mon VTT pour de l'enduro.
Le samedi, des reconnaissances officielles sont organisées. C'est très bien, mais je ne sais plus faire de VTT !?
Peu de roulage cet été ? Deux blessures ? Pneu avant usé ? Pneu arrière trop neuf ? Je ne sais pas vraiment quel est le problème, mais je n'arrive pas à lâcher ce frein avant !

Le lendemain, même combat, je suis lent... Je roule pourtant sur des pistes qui me correspondent très bien, personne ne me gêne mais je ne trouve pas de grip avec l'avant. Les photos montrent bien que j'en bave !

La dernière spéciale se finira sans freins avant. J'en ai tellement abusé que je n'avais plus de plaquettes de freins !

Pourquoi pédaler si on peut faire de la trottinette !!?

Pourquoi pédaler si on peut faire de la trottinette !!?

Je finis 78ème en 35min26s (soit +31%!!! très mauvais)

J'espère retrouver mon niveau pour la dernière course, qui est aussi ma préférée, la Pilatrack le 7 octobre.

Belle photo, mais qui décide de la trajectoire ?

Belle photo, mais qui décide de la trajectoire ?

Voir les commentaires

2018, Flo et Tom, Triathlon Sprint du Mont Blanc : "Papa va pouvoir faire son triathlon !?"

28 Août 2018, 21:42pm

Publié par Flo et Tom

Triathlon International du Mont Blanc à Passy
750m natation, 22km vélo, 5km course à pieds
Samedi 25 Août 2018
 

Le Scudo nous a empêché de participer au triathlon de Bourg en Bresse. Mon épaule m'a privé du triathlon de l'Alpe d'Huez. Ma cheville m'a enlevé l'enduro de Val d'Isère...
Vais-je enfin pouvoir faire un triathlon en 2018 ? Oui ! Ce samedi matin, mon épaule ne me gène plus, ma cheville se fait discrète et le Scudo démarre !!! En voiture Simone, heu Flo, il est 6h, on est parti !

Tom raconte brièvement :

C'est vraiment la bagarre au début de natation sur ce triathlon. 500 nageurs qui partent en même temps et qui doivent tourner à la même bouée 200m plus loin, ça coince et ça coule ! Je ne me laisse pas faire et parviens à passer cette première bouée en ayant bu un minimum de lac. La suite se déroule plus calmement.

Ma petite expérience du triathlon m'a appris :
- qu'il ne faut jamais ralentir au passage de la bouée, sinon celui de derrière te passe dessus !
- qu'il faut bien gérer ses respirations avant la bouée si jamais ça se complique par la suite...
- qu'il faut nager vite à la bouée même si c'est en touchant ton voisin.

Je sors de l'eau 48ème, cours au parc vélo en enlevant le haut de la combine et mes bouchons d'oreilles. Face au vélo, j'enlève la combine sans me faire mal à la cheville, mets mon dossard et mon casque. Bonne transition, je sors du parc et saute sur le vélo.

Sur le vélo, je pars sur un rythme soutenu en espérant le tenir jusqu'au bout. Le parcours est trop plat à mon goût mais je parviens à remonter des places ; notamment dans les 200m de dénivelés.
Sur la fin du parcours, j'accélère peut être un peu trop pour me débarrasser d'un suceur de roue. Je n'ai pas vu un arbitre sur la partie vélo, certains en ont un peu profité...

J'entre dans les S avant le parc à vélo comme l'année précédente : comme si Marquez essayait de me passer. Et je n'aime pas vraiment Marquez... Je ne suis pas tombé et Marquez n'est pas passé ! Je saute du vélo avant la ligne et entre dans le parc à vélo 22ème.
La transition se déroule très bien. Le talc dans les chaussures de course aide un peu.

Le début de la course à pied est bizarre.
Bizarre parce que mes pieds fument !!? Ah non c'est le talc qui ressort !
Bizarre parce que je n'arrive pas à courir correctement. J'ai trop forcé à la fin du vélo, je peine à trouver ma foulée. Je me fais doubler par 2 gars. Il me faudra 2km pour réussir à courir correctement. Je m'inquiète un peu de ne pas avoir bu à la fin du vélo, trop préoccupé à décrocher le suceur de roue.
Le deuxième tour se déroule plutôt bien, je double beaucoup car la plupart sont à leur premier tour. C'est mentalement plus facile, j'ai l'impression d'aller vite.

J'arrive 22ème au scratch en 1h12min29s, satisfait de ma course sur les trois sports.

 

Flo raconte:

Grosse fatigue la semaine précédente, je rame sur le vélo en allant bosser, j'arrive peu sereine sur ce triathlon. 

Au départ de la natation, je me place tout à gauche, les hommes étant séparés, et à notre droite. Je suis contente de ce choix, le début se passe bien, puis les hommes nous rejoignent, il est plus difficile de nager. Après la 1ère bouée, la natation est plus fluide, puis ça se resserre de nouveau vers la fin de la natation, ou je suis gênée. A ce moment la, je me dis que je ne vais pas m'inscrire au 10km d'Annecy... 

Je suis contente en sortie d'eau, je pressens que j'ai moins mal nagé que les fois précédentes. Et effectivement, je sors en 15min.

T1 sans encombre, puis après la ligne, un homme arrêté me bloque le passage, je me décale pour monter sur le vélo. Mais lorsque je suis dessus, un homme est en transverse devant moi, et je chute...

Bon, il faudrait peut etre que j'arrete de me vautrer à chaque course?!?!

Je me relève, quitte à avoir perdu du temps, je déchausse la chaussure droite, l'enfile, la serre. Ca y est, je peux enfin partir.

Je roule correctement, parfois en me tirant la bourre avec une minette sur prolongateurs. 

Le vélo passe vite, néanmoins je sens que je ne me suis pas arrachée.

A la fin du parcours, j'aperçois Tom déjà en train de courir, et l'encourage en braillant: "Alleeezzz Toooooommmmm!!!!"

T2: le vélo de Tom bascule du coté ou je dois mettre mon vélo, je galère à le dégager pour poser mon vélo, fais tomber son casque... Un arbitre me demande gentiment si j'ai fais tomber un casque? Bien sur je le ramasse, le repose sur le guidon du vélo de Tom. En fait, un vélo à été mal posé et a décalé le vélo de mon autre voisin, c'est pour ça que j'ai lutté à placer mon vélo dans le mauvais rack, mais le seul disponible.

Départ course à pied: le 1er km est difficile, puis ça déroule. A la fin de ma 2ème boucle, je me sens fatiguée, à tel point que je me dis: "Tiens si je fermais les yeux quelques secondes...". Bon heureusement, j'ai réussi à attendre avant de fermer les paupières!

Je termine ce triathlon en 6ème position fille, en 1h17'58, soit 11 secondes de plus par rapport à l'an dernier. Petite déception, j'aurais voulu faire mieux. Néanmoins, vu mon état de fatigue, je suis contente malgré tout. 

Je retiens que 2 triathlons en 6 jours, aussi court soit-il, n'est pas une bonne idée. Avec le recul, je regrette d'avoir fait celui de Lausanne, avec un taux de glace dans le sang beaucoup trop élevé, où j'ai fais une nage catastrophique et un vélo très moyen, et qui m'a malgré tout fatiguée pour Passy. Par contre j'ai de nouveau espoir d'arrêter ma régression en natation, et je suis contente de mon temps course à pied.

 

 

Nage (750m)T1Vélo (22km)T2Course (5km)Général
Flo

14'59"
(+50%)

58"41'27"
(+5%)
1'01"19'33"
(+0%)

1h17'58"
(+11%)

Place
sur 199

34ème
3,0 km/h

 5ème
31,8 km/h
 1ère
15,3 km/h

6ème

Tom12'56"
(+30%)
56"38'19"
(+11%)
40"

19'37"
(+17%)

1h12'28"
(+10%)

Place
sur 261
38ème
3,5 km/h
 18ème
34,3 km/h
 19ème
15,3 km/h
21ème


 

Voir les commentaires