Des poireaux font du sport !

VTT : La Clusaz 2014 : Enduroc du dimanche

20 Juin 2014, 19:46pm

Publié par tcaboc34

Le dimanche 15 juin avait lieu l'enduroc.

300 inscrits, 236 coureurs à l'arrivée dont Rémi et moi


Dans les "leçons à retenir" il y a souvent : reconnaître le parcours.

La veille, je décide donc d'y aller mais je prends du retard et me retrouve à partir l'après midi. Puis la route habituelle est fermée, je dois faire tout le tour par Annecy. Bref j'arrive énervé après 2 heures de route, il est plus de 15h.

Je dois donc reconnaître mais sans perdre de temps. Je repère les spéciales 1,2 et 4. Quant à la 3, sur une mauvaise indication, je n'ai pas suivi le bon parcours.

Le lendemain matin, je passe prendre Rémi en montant à la Clusaz et j'essaie de lui expliquer l'essentiel de chaque spéciale.

Mais surtout, je ressens la fatigue de la semaine et de la veillle. J'ai des courbatures et je ne me sens pas très vivace.

 

 

Spéciale 1 :

Au départ, quelle surprise ! Du top pilote en veux tu en voila !! Plus d'une dizaine de pilotes qui se placent régulièrement dans les 20 premiers en EWS (coupe du monde). Notamment les 2 vainqueurs de la dernière EWS. On réalise qu'ils sont la pour préparer la coupe du monde qui a lieu à Valloire la semaine d'après.

Je roule correctement mais j'ai du mal à attaquer. Je me sens un peu mou sur le vélo. Je suis également souvent gêné car je remonte sur 4 ou 5 concurents. Deux tombent juste devant moi et se retrouvent en travers du chemin. Je ne comprends d'ailleurs pas pourquoi certains concurents peu véloces s'obstinent à partir dans les premiers. Résultats : ils se retrouvent sous pression car rattrapés par d'autres et certains tombent.

Rémi roule très bien, surtout qu'il n'avait pas reconnu le tracé.

Il double certains concurrents mais en étant peu gêné.


Classement : Thomas ???ème en 6min44 ; Rémi ???ème en 6min49 

 

 

Spéciale 2 :

Je n'avais pas reconnu le début par manque de temps pour remonter tout en haut. J'ai cru reconnaître un passage rapide mais ce n'était pas le bon. Je suis arrivé trop vite dans une épingle et j'ai chuté en glissant de la roue avant. Mon guidon était coincé sous une racine et au lieu de réfléchir, j'ai passé un certain temps à tirer dessus. Je pensais probablement déraciner l'arbre!!? Rémi se retrouve alors quelques mètres derrière moi (il partait 30 secondes après), mais en fin de spéciale c'est lui qui fera une petite galipette... 


Classement : Thomas ???ème en 3min51 ; Rémi ???ème en 3min48 

 

 

Spéciale 3 :

Cette spéciale était très physique et longue.

Je suis parti derrière Rémi de peur de le gêner au pédalage. J'ai vraiment eu des difficultés dans une remonté trop longue pour mon gros vélo et moi. Je suis même descendu du vélo ...

Après il y avait beaucoup de relances, je n'y arrivais plus. Heureusement sur la fin j'ai doublé quelques concurrents pour me remonter le moral.

Rémi a bien roulé. Il a juste souffert des bras à la fin notamment à cause des relances en danseuse.

On n'a pas encore le classement des spéciales mais il a certainement fait une bonne place !


Classement : Thomas ???ème en 12min16 ; Rémi ???ème en 11min46 

 

 

Spéciale 4 :

Voila une spéciale très longue et très raide avec très peu de pédalage. Sur la fin c'était vraiment difficile au niveau des bras mais la spéciale était vraiment géniale.
Un concurrent est de nouveau tombé devant moi mais j'ai pu passer à côté sans lui rouler dessus ou sur son matériel .
Je ne parlerai en revanche pas trop du pilote qui m'a rattrapé en roulant sans chaîne !! 
Rémi a apprécié également cette spéciale.
Au final, ce rascal finit devant moi, sans avoir reconnu !
Dès sa deuxième course, il me bat !!
Psychologiquement, j'ai encore l'excuse de mon vélo plus lourd mais je n'aurai plus cette excuse en 2015.
Il va falloir remettre l'ouvrage sur le loisir !!!

Classement : Thomas ???ème en 7min32 ; Rémi ???ème en 7min50 

 

Général : Thomas 42ème en 30min21 ; Rémi 37ème en 30min12 

(130%)


 

remi.jpg

 

Sans-titre-True-Color-02.jpg

Photos de : maindruphoto.com


Les leçons à retenir :
- Ne pas reconnaître trop tard la veille
- Réfléchir pour récupérer le vélo après une chute
- Ne pas trop se mettre en danseuse si la spéciale est longue (Rémi)
- Avoir du matériel plus léger pour tenter de rester devant Rémi


reconnaissance

Voir les commentaires

VTT : Villard de Lans 2014 : La DH Marathon du dimanche

7 Juin 2014, 12:19pm

Publié par tcaboc34

Le dimanche 1er juin avait lieu la DH Marathon.

250 au départ de la qualification, 164 à l'arrivée des finales dont Rémi et moi.

 

Le matin, les coureurs sont séparés en 2 groupes (vague A et vague B) pour la qualification.

Les premiers arrivés de chaque vague disputent la finale A et les autres la finale B.

Bizarrerie, le classement général se fait au temps que l'on soit en finale A ou B.

Je suis dans la vague A pour la qualification, Rémi dans la vague B.

 

10H, départ de la vague A :

Je pars plutôt bien, je me retrouve 9ème au premier virage.

Ensuite, je parviens à gagner quelques places en entrée de virage et sur chutes de certains.

Je ne suis pas gêné, je roule bien et j'apprécie le parcours. J'arrive 4ème et très satisfait de mon résultat (ce qui est rare).

 

 

Filmé par Rémi avec son téléphone, je passe neuvième.


B5R8948.jpg

en haut

 

P1060198.JPG

en bas

 

 

10h30, départ de la vague B :

Rémi part bien, roule bien et se fait plaisir. Mais il est surpris par le nombre de coureurs qui coupent le parcours.

En effet certaines DH marathon possèdent peu de rubalises, il est alors possible parfois de couper tout droit au lieu de prendre un virage. En vague B ça a fortement coupé. Le premier de la vague A qui sera le premier de la finale A se prend carrément 1 minute par le premier de la vague B.

Rémi finit 12ème de sa qualif.

 

14h, départ de la finale A :

La grande question : cut or not cut ?

En voyant les chronos de la vague B, il est évident qu'on ne peut pas faire un bon résultat sans couper.

Rémi se dit qu'il ne coupera pas, moi je me dis que je couperai les coupes que je verrai mais que je ne doublerai pas en coupant un coureur qui n'a pas coupé.

Le plus simple serait quand même d'avoir un parcours suffisamment cadré pour que personne ne coupe.


Je me retrouve au départ en première ligne (10 coureurs par ligne) et Rémi en troisième ligne.

J'ai pris en photo la 1ère ligne avec mon vélo (cadre Alu de 2009) entouré de vélos de 2013 ou 2014 en carbone.

photo-2.JPG

 

en haut

 

Je pars très bien, je me retrouve environ 5ème au premier virage.

Mais je me fais alors enfermer à la sortie du virage, je suis obligé de freiner et d'élargir.

Je perds alors environ 4 places.

Ensuite tout se passe bien mais ma cassette arrière se déserre un peu et mes deux plus petits pignons prennent du jeu. Je ne parviens plus à utiliser ces vitesses, ce qui me gênera dans une partie descendante rapide dans laquelle il faut pédaler. Par rapport à la qualification ma vitesse maximale est plus faible de 10 km/h (50 au lieu de 60km/h). Je me fais alors doubler par 4 ou 5 coureurs, dont un qui tombe devant moi juste après et qui me fait tomber involontairement au moment ou je le redouble. Je perds de nouveau 2 places. Sur la fin j'ai encore des réserves, je parviens à regagner 2 places.

Je finis 12ème de la finale A mais 13ème au général car le premier de la finale B fait le meilleur temps. (109%)


P1060220.JPG

en bas

P1060225.JPG

 

Rémi s'est fait accrocher sa roue arrière au départ et s'est retrouvé au milieu du peloton. Il est alors assez difficile de rouler correctement et de ne pas être gêné. En plus il n'a quasiment pas coupé et devait batailler avec ceux qui coupaient mais roulaient moins vite. Il finit 28ème.


P1060248.JPG

 

 

Une vidéo embarquée de celui qui fini 18ème. On voit bien qu'il coupe beaucoup...

 

Voir les commentaires